Storage Wars. Les enchères à l’aveugle, nouveau phénomène télé.

Le principe

Quand un garde-meuble est abandonné, ce qu’il contient est vendu aux enchères. Les acheteurs ont juste le droit de regarder, à distance, l’intérieur du box. Pas question d’entrer ni d’ouvrir les cartons. Il faut se fier à son flair pour estimer la valeur de l’ensemble. Celui qui emporte la mise déballe ensuite son « trésor ».

Certains ont dépensé 110 $ et héritent de bijoux estimés plusieurs milliers de dollars. D’autres ont misé 3 200 $ et se retrouvent avec un salon de jardin en plastique et une paire de palmes.

Le phénomène

Lancée en 2010 aux États-Unis, l’émission Storage Wars (Les guerres du stockage) a débarqué en France en janvier, sur 6Ter. Les enchérisseurs – surtout des propriétaires de magasins de brocante – sont devenus les « héros » de cette série tournée en Californie. Dave, le pro sans pitié ; Barry, le papy farfelu ; Jarrod et Brandi, le jeune couple un peu fauché ; Darrell, le balourd grande gueule…

C’est scénarisé, c’est surjoué, mais ça marche ! Storage Wars rassemble en moyenne 350 000 téléspectateurs par épisode. Initialement programmée en deuxième partie de soirée, l’émission est désormais diffusée deux fois par semaine en prime time.

La concurrence n’a pas tardé à réagir : D17 avec Storage Wars à New York ; RMC avec la version canadienne, Adjugé vendu. Mais 6Ter entend garder la main en programmant, à partir du 20 juin, la version texane.

Ce que nous en pensons à Reims

Notre centre de self-stockage à Reims ressemble de très près aux garde-meubles à l’américaine tels qu’on les voit à la télé. Pour quelques dizaines d’euros par mois on entasse ce que l’on veut dans son box.

Vendre le contenu d’un box, parce que le loyer n’est plus payé : en théorie, c’est possible et nos clients nous signent un transfert de propriété en cas d’impayé, après plusieurs relances sans réponse.  Cependant  lorsqu’un box est abandonné, il contient rarement des biens de valeur : le contenu est plutôt destiné à la poubelle. Parfois on peut avoir de belles surprises. Si des brocanteurs de la région de Reims sont intéressés qu’ils nous contactent…